Hauts-de-France, Nord, Famars

La ville antique de Famars, un centre urbain antique majeur au nord de la Gaule | Inrap

Oferta digital - Visitas virtuales
Oferta digital - Otros

Depuis 20 ans, Famars fait l’objet de fouilles sur des surfaces importantes.
Les premières traces d’occupation de la ville antique de Fanum Martis datent du Ier s. ap. J-C. Elle se développe pendant 250 ans pour se réduire au début du IVe s. à une fortification où siège le préfet des lètes nerviens. Dès le milieu du IIe s., sa surface couvre environ 150 ha. avec des édifices publics ou religieux. Aujourd’hui, plus de 10% de la zone occupée ont été fouillés.
Un programme de recherche est mené depuis 2011, pour connaitre la densité d’occupation de l’agglomération gallo-romaine et les relations qu’elle entretient avec les campagnes voisines ou les autres agglomérations du territoire.

En partenariat avec R. Clotuche, Inrap
et F. Vrevin (modélisation) Fodere et Visum
asus64@hotmail.fr

Oferta digital - Otros

Oferta digital - Otros

Fouille 2019-20 du projet du Technopôle Transalley

La dernière fouille de Famars a été effectuée sur 2,2 ha au cœur d’un quartier associant habitat et artisanat répartis dans des parcelles longeant de petites voieries.

Gratuito

Todos los públicos

Oferta digital - Visitas virtuales

Oferta digital - Visitas virtuales

Le quartier antique de la Rhonelle

Depuis le début des fouilles dans le quartier de la Rhonelle en 1999, des recherches se sont poursuivies afin de préciser les activités qui y étaient menées.
Ce quartier, à proximité du temple d’Apollon et du théâtre, associe durant le IIIe s. habitat et artisanat.

Gratuito

Todos los públicos

Oferta digital - Visitas virtuales

Oferta digital - Visitas virtuales

Le temple d’Apollon

Les quelques vestiges retrouvés aux alentours de cet édifice ont permis d’attribuer ce temple à Apollon citharède. Les représentations sur enduits peints d’un bâtiment voisin représentant les mêmes thématiques ont permis cet essai de reconstitution.

Gratuito

Todos los públicos

Oferta digital - Visitas virtuales

Oferta digital - Visitas virtuales

L’ancienne rivière de la Rhonelle

Durant l’Antiquité, Fanum Martis profite de sa position entre deux cours d’eaux navigables : l’Escaut et la Rhonelle servent à l’approvisionnement en marchandises et aussi à la diffusion des artefacts fabriqués sur place ou des denrées produites dans l’agglomération (céramique, céréales,…).

Gratuito

Todos los públicos

Contacto con la prensa :

Estelle Bultez

estelle.bultez@inrap.fr

03 22 33 40 54

  • 9858_vignette_barge4normal.jpg
    Reconstitution d'une barge © Fodere et Visum
  • 9862_vignette_Famars-Applique-bronze-copie2.jpg
    Poignée de meuble en bronze représentant Attis et Cybèle (seconde moitié IIIe s.- début IVe s.) © Stéphane Lancelot, Inrap
  • 9867_vignette_Entraves.png
    Entraves d’esclave pour enfant (seconde moitié IIIe s.- début IVe s.) © Stéphane Lancelot, Inrap
  • 9865_vignette_Intaille.png
    Intaille en jaspe célébrant le blé, la prospérité et l’équité. Modius et balance, signes liés à Cérès appar-tenant sans doute à un fonctionnaire impérial (contexte IIIe s.) © Stéphane Lancelot, Inrap
  • 9864_vignette_Famars-Cera-Visages-develop-CMJN-copie.jpg
    Développé des têtes moulées sur un vase à visage fabriqué à Fanum Martis (IIIe s.). Quatre moules appliqués selon un rythme A -B - C - D - C - D – A © Stéphane Lancelot, Inrap

Plan de acceso

3.525739 50.311578