Pays de la Loire, Maine-et-Loire, Angers

Musée des Beaux-Arts

Payantjeudi 13 juin, vendredi 14 juin, samedi 15 juin, dimanche 16 juin

  • Difficultés motrices / fauteuil roulant
  • Handicap auditif

14, rue du musée
49100 Angers

www.musees.angers.fr
ajouter

Installé depuis 1796 dans l’hôtel particulier du logis Barrault édifié au 15e siècle et classé Monument historique, le musée des Beaux-Arts offre 3 000 m² d’exposition selon deux parcours permanents :
- Beaux-Arts avec 350 peintures, sculptures et objets d’art, du 14e siècle à nos jours ;
- Histoire d’Angers qui réunit 550 pièces archéologiques et objets d’art, de la Préhistoire à aujourd’hui.

Conférence

Conférence

L’archéologie et l’identification des soldats disparus de la Grande Guerre

On estime que plus de 600 000 soldats de la Grande Guerre sont encore portés disparus de nos jours. Pourtant, chaque année, quelques-uns ressurgissent au grès de la construction d'une maison, de travaux forestiers ou encore d'une fouille archéologique. Les archéologues, habitués à la fouille des sépultures anciennes ont en effet intégré depuis les années 1990 cette période troublée de la Grande Guerre dans leur recherche. Cette conférence présentera donc, à partir de cas concrets et de très nombreuses illustrations, la fouille archéologique et l'identification des combattants disparus sur les champs de bataille. De la fouille de la sépulture multiple qui contenait le corps d'Alain-Fournier et 20 de ses camarades de combats, aux cimetières provisoires de Spincourt (Meuse), oublié pendant 100 ans et redécouvert en 2018.

Frédéric Adam, Archéo-anthropologue
Chargé de recherche et d'opérations Inrap Grand Est, Metz
UMR 7044, Strasbourg
UMR 7268, Aix-Marseille
Académie Lorraine des Sciences

Gratuit

vendredi 14 juin de 18:30 à 19:30

Adultes

Accessibilité :

Difficultés motrices / fauteuil roulant, Handicap auditif

boucle magnétique

Exposition

Exposition

14-18 Archéologie de la Grande Guerre (production Inrap)

Lors de la Grande Guerre, des millions d’hommes ont vécu l’enfer des orages d’acier et des tranchées. Au grès des fouilles préventives liées à l’aménagement du territoire, des traces tangibles remontent à la surface. Venez découvrir ces vestiges, qui apportent un éclairage nouveau.

Gratuit

vendredi 14 juin, samedi 15 juin, dimanche 16 juin de 10:00 à 18:00

Tous publics

Accessibilité :

Difficultés motrices / fauteuil roulant

Exposition

Exposition

Parcours Histoire d'Angers

Le parcours Histoire d'Angers sera en accès libre les 14, 15 et 16 juin sur les heures habituelles d'ouverture du Musée des Beaux-Arts.

Gratuit

vendredi 14 juin, samedi 15 juin, dimanche 16 juin de 10:00 à 18:00

Tous publics

Accessibilité :

Difficultés motrices / fauteuil roulant

Conférence

Conférence

La guerre ne s’est pas terminée au dernier tir (Lohs 1991)

La Première Guerre mondiale a été un tournant décisif dans l’art et la manière de conduire la guerre. Jamais encore l’artillerie n’a été dotée d’une telle puissance de feu. Au moins 750 millions de projectiles d’artillerie ont été tirés sur un front de 750 km de long, serpentant durant quatre ans entre la Mer du Nord et la frontière franco-suisse. Au cessez le feu du 11 novembre 1918, plus d’un million de tonnes de projectiles ont été abandonnés par les armées. Les artilleurs, prisonniers de guerre et les Services des Travaux de Première Urgence, en débarrassant les anciens champs de bataille et en tentant de remettre les terrains en état, exhumèrent aussi du sol d’autres projectiles, tirés et qui n’avaient pas explosé, ou qui étaient restés dissimulés par la boue. Il fallut alors innover pour éliminer en urgence cet arsenal infernal et inouï. Jamais encore de mémoire d’homme pareille tâche n’avait été tentée. C’est une immersion dans ce chapitre manquant de la Grande Guerre à laquelle vous convie Daniel HUBE.

Daniel HUBE est auteur, ingénieur spécialisé en environnement et passionné d’histoire. Il a publié aux éditions Michalon en juin 2016: « Sur les traces d'un secret enfoui. Enquête sur l'héritage toxique de la Grande Guerre », puis « 14-18 : Tremblements de Guerre » chez BRGM Editions en mars 2018.

Gratuit

samedi 15 juin de 16:00 à 17:00

Adultes

Accessibilité :

Difficultés motrices / fauteuil roulant, Handicap auditif

boucle magnétique

Contact presse :

Violaine Bougère

violaine.bougere@ville.angers.fr

02 41 05 38 25

  • 4887_vignette_csm-salle17-02-b42dbee20f.jpg

    Parcours Histoire d 'Angers ©www.musees.angers.fr 

  • 4889_vignette_52390.jpg

    Logis Barrault ©www.musees.angers.fr 

Plan d'accès

-0.554408 47.469029