Occitanie, Haute-Garonne, Saint-Bertrand-de-Comminges

Musée archéologique départemental

Gratuitvendredi 15 juin, samedi 16 juin, dimanche 17 juin

Bâtiment de l'ancienne Gendarmerie
31510 Saint-Bertrand-de-Comminges

haute-garonne.fr
ajouter

Héritier du « Musée de Comminges » qui ouvrit en 1924 dans le bâtiment de l’« ancienne Gendarmerie », le Musée archéologique départemental de Saint-Bertrand-de-Comminges vit le jour en 1985. Depuis cette date, le musée est dépositaire de l’ensemble des objets archéologiques issus des fouilles réalisées à l’emplacement du chef-lieu de la cité antique des Convènes, Lugdunum-Conuenae.

Fortement investi dans la recherche archéologique, le musée a pour vocation de promouvoir l’étude et la mise en valeur des collections en lien avec les résultats des travaux récents menés sur le site et d’en garantir la conservation, la sécurité et l’accessibilité.

Le musée appartient au réseau national des « Musées de France ».

Exposition

Exposition

Hommes et dieux aux carrières antiques de Saint-Béat

En 1946 furent mis au jour à Saint-Béat, en Haute-Garonne, sur le versant nord de la montagne de Rié, les vestiges antiques d'un atelier de carriers. De nombreux autels votifs y furent trouvés.

La redécouverte et l’acquisition en 2016 par le Conseil départemental de la Haute-Garonne du plus beau de ces autels, qui disparut peu après sa découverte en 1946, permettent aujourd’hui une nouvelle approche des carrières antiques de Saint-Béat.

Gratuit

vendredi 15 juin, samedi 16 juin, dimanche 17 juin de 10:00 à 18:00

Tous publics

Contact presse :

Kitterie Schenck-David

kitterie.schenck@cd31.fr

05 61 88 31 79

  • L'autel des Officinatores
    L'autel des Officinatores. Décoration de la face latérale gauche. Le carrier. Cliché K. Schenck-David
  • Autel votif dédié à Erriape
    Autel votif dédié à Erriape. Décoration de la face principale. Cliché K. Schenck-David

Plan d'accès

0.57086 43.026621